PIGALLE

samedi 2 mars 2019

Troisième Volume du Minotaure

Bistro des copains / Instrumentarium / Grands coeurs

Il faudra un jour que l’on s’en rende compte. Que la France, le patrimoine, ce ne sont pas que des vestiges ; des monuments qu’un Loto tente de sauver. Ce sont des histoires qui s’écrivent et se vivent, qui se chantent toujours plus fort, que les générations se passent. François Hadji-Lazaro personnifie cette authenticité, ce besoin de spontanéité. Car il y a des balades à conter, des gens à rencontrer, des amitiés à créer, des populations oubliées à défendre, des combats à mener. Punk musicalement par sa volonté à ne jamais choisir un style, il s’est relancé depuis 2014 avec son groupe Pigalle pour une tournée sans fin. Accompagné de plus d’une dizaine d’instruments (vielle à roue, banjo, pipa chinoise, cornemuse, accordéons, hautbois, oud…), il reste fidèle à son premier credo avec les Garçons Bouchers : halte au sectarisme. Mettre de l’accordéon dans le punk, de la musette dans le rock, du naturel dans le vin, cela ne fut jamais des combats mais des évidences. Les saisons ont passé, et le rock énervé s’est teinté de poésie incarnée et réaliste. Pigalle nous rassure car ils sont un métronome dans le regard et l’attention à porter aux autres, comme ils l’ont sublimé au cours de leurs centaine de portraits en chansons. Pigalle a cette tendresse vitale. Ils ont donné de l’attention à ceux que l’on ne regardent pas assez, décrit sans fards notre société avec ses contradictions et aspérités ; en cela ils nous touchent tous indifféremment. Car chaque parcours de vie est jalonné de leurs rencontres chantées. Un de leur concert est l’occasion de tous se retrouver pour s’y confronter, à ce grand banquet de la vie. Pigalle est punk, Pigalle est humaniste, Pigalle est notre bar de quartier choyé.

line up
samedi 2 mars 2019 à 20h00
Troisième Volume du Minotaure


       
Figures Libres